Bali, une destination unique

Destination de rêve depuis longtemps, "l'île des dieux" reste un coin de paradis terrestre  à mi-chemin entre Sud-Est asiatique et Océanie. Facile d'accès, fascinante, et incontestablement salubre, elle est accessible à tous les âges et à tous les budgets

 

Bali, le cœur de l'Indonésie

bali plan

bali plan

1) L'Indonésie : "La diversité dans l'unité"

Située au Sud-Est de la Malaisie et Singapour, au Sud-Ouest des Philippines et au Nord-Ouest de l'Australie, l'Indonésie consiste en un archipel de 13.677 îles étendues sur plus de cinq mille kilomètres pour une superficie totale de 1.913.000 km2. Vous en connaissez sûrement les principales îles;  Java qui abrite Jakarta, la capitale du pays, Sumatra, Kalimantan (grande partie de l'île de Bornéo), Sulawesi (anciennement les Célèbes), les Moluques, la Papua (anciennement Irian Raya), Ouest Timor, Florès, Sumba, Lombok et enfin Bali. Les autres sont de plus petite taille, 6.000 sont inhabitées et certaines se résument à un gros rocher.

Les 210 millions d'Indonésiens se regroupent sous 360 ethnies parlant 250 langues dont quelques-unes comportent plusieurs dialectes. Cependant, depuis l'indépendance de l'Indonésie en 1946, le bahasa indonésia est devenu la langue officielle. Dans les grandes villes et les lieux touristiques, quantité d'Indonésiens connaissent l'anglais... à plus ou moins bon niveau. L'Indonésie est le premier pays musulman du monde, avec près de 170 millions de croyants, à côté de minorités bouddhiques, chrétiennes et hindouistes. Cependant, l'animisme toujours vivace tend à nuancer l'ensemble de ces religions, les croyances ancestrales et les coutumes gardant une large place.

bali

L'Indonésie est une république démocratique, dont l'indépendance, après plus de 300 ans de colonialisme sous le joug des Hollandais, a été officiellement proclamée le 17 août 1945 par Sukarno, mais l'unification et l'indépendance du pays n'ont réellement été effectives qu'en 1949 après le départ des derniers Japonais, Anglais et Hollandais. Avant cela, chaque île fonctionnait plus ou moins indépendamment avec ses propres Sultans et Princes, dont les royaumes se croisaient parfois.

En 1999 et après 30 ans de domination du président (dictateur) Suharto de 1968 à 1998 et un an d'intérim de Habibie, un homme de paille du gouvernement précédent, l'Indonésie à élu son quatrième  président en la personne de Abdurrahman Wahid, dit Gusdur. De ce musulman modéré et consensuel, associé à Megawati, fille du "Père de l'Indonésie" Soekarno, qu'il a désignée en tant que premier ministre, les Indonésiens attendaient des réformes économiques, politiques et sociales leur permettant de sortir définitivement de la crise et de prendre enfin la place qu'ils devraient occuper tant en Asie du Sud-Est, qu'au niveau mondial. Des affaires de corruption (le Japonese Gate notamment) et l'incapacité de Abdurrahman Wahid à résoudre les problèmes ethniques, religieux et politiques de son pays ont prématurément précipité sa chute.

bali

Le Lundi 23 Juillet 2001, l'assemblée consultative du peuple (MPR) réunie en session extraordinaire destituait le président Wahid à l'unanimité des 590 voix pour "violation des principes fondamentaux de l'état" et nommait Mme Megawati Soekarnoputri (dernier mot qui signifie "la fille de Soekarno") au poste de cinquième chef de l'état indonésien.  A la tête du PDI (Parti Démocratique Indonésien) depuis 1993, Megawati était devenue l'un des symboles de la lutte pour la démocratie dans son pays et elle seule pouvait pouvait prétendre réunir autour d'elle et vers une politique commune les différentes couches géographiques, ethniques et religieuses de l'Indonésie....

Le 20 Septembre 2004 c'est plus de 150 millions d'indonésiens (l'Indonésie compte 212 millions d'habitants) qui étaient appelés aux urnes pour élire pour la première fois au suffrage universel leur nouveau président et c'est un autre candidat qui a émergé et l'a l'emporté lors de ces dernières élections : Susilo Bambang Yudhoyono (SBY).. Megawati paye ainsi la déception croissante des indonésiens sur le manque de réformes concernant la corruption et l'économie dans un pays où le chômage et la pauvreté sont très élevés.

bali

2) Bali, une enclave particulière au sein de l'Indonésie

Au sein d'une Indonésie très majoritairement musulmane, Bali, avec ses 95% d'hindouistes sur une population de 4 millions d'habitants, constitue un monde à part. Sa situation géographique au cœur de l'Indonésie constitue un bon point de départ pour la découverte de ce pays. Facile d'accès de par son aéroport national et international ainsi que par ses liaisons navales et son infrastructure routière, elle possède de multiples atouts et constitue un Eden aussi bien pour les touristes que pour les autochtones pour qui elle se révèle bien souvent une terre d'accueil.

Avec ses 5.630 km2 (140 km de long sur 80 de large) traversés par une chaîne de montagnes volcaniques, dont la plus haute culmine à 3.142 m, la majorité de la population est concentrée autour de sa capitale Denpasar, où siège le gouverneur de Bali, et de 7 autres villes, capitales des 7 préfectures correspondantes.

La multitude de rizières à rendement parfois tri annuel, phénomène unique au monde et la manne touristique font de Bali l'île la plus riche du pays (par habitant). Elle sait cependant au milieu du modernisme qui la poursuit, préserver sa culture ancestrale et cette île aux milles visages n'a pas fini de livrer tous ses secrets.

bali

 Présentation

Situé au centre de l'archipel indonésien, Bali possède une superficie de 5633 Km² pour environ 4 millions d'habitants. L'île des Dieux, comme on aime à la surnommer, est un véritable petit paradis qu'il est toujours passionnant de découvrir.

Avec une culture unique, des paysages de rizières somptueux et une population accueillante et chaleureuse, Bali attire chaque année plus d'un million de visiteurs. Le boom touristique de ces trente dernières années n'a toutefois pas détourné les balinais de leur culture et de leur religion.

 Géographie

Bali est l'une des plus petites îles de l'archipel mais bénéficie d'une grande diversité géographique grâce notamment à ses volcans et montagnes. S'élevant à plus de 3100 mètres, le Mont Agung est le point culminant de l'île. Le mont Bautur (1717 m) quant à lui est toujours en activité et sa caldeira offre une vue magnifique sur le lac du même nom. L'intérieur des terres est donc dominé par les montagnes et volcans avec de nombreuses rizières en terrasses.

Les côtes bénéficient de belles plages de sable blanc ou volcanique avec une mer souvent agitée offrant ainsi quelques spots de surf réputés mais également de nombreux sites de plongée avec des fonds marins riches en poissons et coraux.

 Climat

Bali bénéficie d'un climat chaud et humide tout au long de l'année. Près des côtes, la température varie de 27° C (saison sèche) à 32° C (saison des pluies). En montagne, elle avoisine 20 à 25° C selon l'altitude. La saison sèche s'étend de mars à octobre et la saison des pluies de novembre à avril avec des précipitations plus marquées de décembre à février. Il peut toutefois y avoir des averses même en saison sèche mais de courte durée et essentiellement en fin de journée.

 Religion

Les balinais sont en majorité hindous avec d'anciennes traditions animistes encore très vivaces. Très proches de la nature, ils consacrent énormément de temps aux offrandes et aux prières dédiées aux dieux et autres divinités. On peut ainsi apercevoir une multitudes d'autels placés près d'un arbre, d'une rivière ou encore à l'intersection d'un carrefour afin d'apaiser les mauvais esprits. Les temples, quant à eux, sont innombrables puisque chaque maison en possède d'un. Les plus importants sont ceux de Besakih, d'Uluwatu et encore Tanah Lot.

Les cérémonies, rites et fêtes balinaises rythment la vie de tous les jours. Chaque balinais passe par différents rites de passage comme le limage des dents, le mariage et la crémation qui donne lieu à de magnifiques processions.

bali culture

 Économie

Bali vivait principalement de la culture du riz jusqu'au milieu du XXème siècle, période à laquelle le gouvernement a encouragé la diversification de la production de biens d'exportation comme le café, la vanille, le tabac ou encore le clou de girofle. Les ressources maritimes ont été peu exploitées et la pêche demeure une activité réservée aux pauvres. L'île n'a pas connu de véritable industrialisation sauf dans le Sud où l'on trouve quelques petites entreprises de textile ou de meubles. L'artisanat représente également une activité dynamique et principalement destinée aux touristes et à l'exportation. Mais, depuis une trentaine d'années, c'est le tourisme qui représente une grande part de l'économie balinaise avec près des deux tiers des ressources de l'île.

 Culture

L'art, comme la peinture ou la musique, était autrefois uniquement destiné à un usage profane. De nombreux artistes occidentaux qui ont fréquenté l'île au début du siècle ont joué un rôle déterminant dans le développement de l'art balinais. Parmi les visiteurs les plus influents, nous pouvons citer Walter Spies, peintre et musicien allemand des années 30 ou encore le peintre néerlandais Rudolf Bonnet. Vous trouverez, ci-dessous, une sélection de lien sur la culture balinaise.

bali culture

 A faire et à voir

L'intérêt principal d'une visite à Bali est de découvrir cette culture très riche et encore très vivace. Les cérémonies et autres fêtes religieuses sont très courantes et les balinais invitent spontanément les étrangers à y assister. Il est cependant préférable de s'éloigner des centres touristiques afin de retrouver plus d'authenticité. Parmi les temples les plus visités, on trouve Besakih, Ulawutu, Tanah Lot, Taman Ayun à Mengwi ou encore le temple Bratan. D'autres sites historiques valent également le détour comme les bas-reliefs de Yeh Pulu ou les chambres funéraires de Gunung Kawi. Enfin, les spectacles de danse, de musique ou encore de marionnettes sont des incontournables pour ceux qui aiment le raffinement.

bali paysage

Les paysages sont également de toute beauté avec des rizières en terrasse somptueuses et des des volcans impressionnant comme Batur ou Agung. Les plages ne sont pas idylliques mais sont toutefois très agréables, Kuta ou Nusa Dua sont parmis les plus belles. La plupart des autres plages sont composées de sable volcanique (gris) et la baignade y est parfois dangereuse.

Les activités que l'on peut pratiquer à Bali sont multiples. De très beaux sites de plongée sont accessibles, y compris pour la plongée de surface. Les plus célèbres sont ceux de Tulamben, de la petite île de Menjongan ou de l'île de Lembongan. Le surf est une pratique courante à Bali avec quelques spots de surf les plus fréquentés d'Indonésie. La plage de Kuta est idéal pour les débutants alors que les spots de la péninsule de Bukhit sont réservés aux plus expériementés. On peut également pratiquer le rafting et une multitude d'autres sports nautiques (jet-ski, planche à voile, voilier... ). Et bien sûr, les stations balnéaires offrent toutes les activités possibles comme le golf, le tennis...

La randonnée est un moyen idéal de découvrir les magnifiques paysages de l'île et de rentrer en contact avec les balinais. La région d'Ubud offre de très belles balades et pour les plus sportifs, l'ascension du Mont Batur et du Mont Agung réserve de somptueuses vues sur Bali et les îles alentours.

Enfin, Bali est de plus en plus réputé pour le shopping et l'artisanat. On y trouve un vaste choix d'articles (peintures, bijoux, sculptures, batiks, vêtements... ).

bali paysage